Accueil / Informations / Le contrat d’apprentissage
picto-emploi

Recrutement

Le contrat d'apprentissage

À qui s'adresse le contrat d'apprentissage

Le contrat d’apprentissage s’adresse aux jeunes âgés de 16 à 29 ans* révolus. Il permet aux apprentis de préparer les diplômes du CAP, BP, Bac Pro (Classe de première et terminale) et BTS .

* Des dérogations sont prévues dans le code du travail.

  • Pour les plus de 29 ans. La limite d’âge peut être reculée à 30 ans pour les apprentis préparant un diplôme supérieur à celui déjà obtenu, ou lorsque leur contrat a été rompu pour des causes indépendantes de leur volonté (faute de l’employeur, cessation d’activité, inaptitude physique temporaire, etc.). Dans ces deux cas, le contrat d’apprentissage devra être conclu dans l’année suivant l’expiration du contrat précédent.
  • Pour les personnes reconnues travailleurs handicapées. Il n’y a alors aucune limite d’âge.
  • Pour les personnes inscrites en tant que sportif de haut niveau sur la liste arrêtée par le ministre chargé des sports. Il n’y a alors aucune limite d’âge.
  • Pour les personnes ayant un projet de création ou de reprise d’entreprise. Uniquement si ce projet ne peut être réalisé que grâce à un diplôme ou titre sanctionnant une formation en apprentissage.

Quel est le montant de la rémunération de l'apprenti ?

Pour les contrats conclus jusqu’au 31 décembre 2021
Âge de l'apprenti 1ère année de contrat 2ème année de contrat 3ème année de contrat
% du SMIC brut
Salaire mensuel brut
% du SMIC brut
Salaire mensuel brut
% du SMIC brut
Salaire mensuel brut
16 à 17 ans
27%
419,74€
39%
606.29 €
55%
855.02 €
18 à 20 ans
43%
668.47€
51%
792.84 €
67%
1 041.57 €
21 à 25 ans
53%
823.93 €
61%
948.29 €
78%
1 212.57 €
26 ans et plus
100%
1 554.58 €
100%
1 554.58 €
100%
1 554.58 €

AIDE UNIQUE AUX EMPLOYEURS
Une aide unique aux employeurs d’apprentis remplace l’aide TPE jeunes apprentis, la prime régionale à l’apprentissage pour les TPE, l’aide au recrutement d’un apprenti supplémentaire et le crédit d’impôt Apprentissage.

Cette aide unique s’adresse aux entreprises de moins de 250 salariés qui concluent un contrat d’apprentissage à compter du 1er janvier 2019 pour préparer un diplôme de niveau inférieur ou égal au bac.

Le montant de l’aide unique :

  • 4 125 € maximum pour la 1re année d’exécution du contrat
  • 2 000 € maximum pour la 2e année d’exécution du contrat
  • 1 200 € maximum pour la 3e année d’exécution du contrat

Comment bénéficier de l’aide unique?

Le versement de l’aide est automatique à condition que l’employeur remplisse les démarches obligatoires : enregistrement du contrat et déclaration sociale nominative (DSN) de l’apprenti. L’aide est versée par l’Agence de Services et de Paiement (ASP), mensuellement dès le début du contrat.

Exonération de cotisations et contributions sociales
L’entreprise d’accueil bénéficie d’exonérations de cotisations et de contributions sociales patronales et salariales au titre du contrat d’apprentissage.

Quelles que soient la taille et l’activité de l’entreprise :

  • la rémunération de l’apprenti n’est pas assujettie à la CSG et à la CRDS ;
  • les cotisations patronales et salariales dues au titre des assurances sociales (maladie, maternité, invalidité, décès, vieillesse) sont totalement exonérées ;
  • les cotisations salariales d’assurance chômage sont exonérées ;
  • les cotisations liées aux accidents du travail et aux maladies professionnelles restent dues.

L’alternant est un salarié à part entière. À ce titre, les lois, les règlements et la convention collective de la branche professionnelle et celle de l’entreprise lui sont applicables dans les mêmes conditions qu’aux autres salariés.

Le temps de travail est identique à celui des autres salariés. L’employeur doit permettre à l’apprenti de suivre les cours théoriques et pratiques. Ce temps de formation en CFA est compris dans le temps de travail effectif.

Le contrat d’apprentissage doit être établi par écrit à l’aide d’un formulaire Cerfa signé par l’employeur ainsi que l’apprenti (ou son représentant légal s’il est mineur) et visé par la Direction du CFA.

Ce contrat précise le nom du ou des maîtres d’apprentissage. L’employeur atteste des titres ou diplômes dont ceux-ci sont titulaires et la durée de leur expérience professionnelle dans l’activité en relation avec la qualification recherchée.

Avant le début de l’exécution du contrat ou, au plus tard, dans les 5 jours ouvrables qui suivent celui-ci, le contrat et la convention de formation sont transmis à l’OPCO auprès duquel l’entreprise est adhérente.

Comment s'organisent les sections au sein de l'école ?

L’organisation des sections permet à l’entreprise d’accueillir plusieurs contrats d’apprentissage en fonction des diplômes préparés.

CAP 1 an* CAP 2 ans BP BTS
Durée du contrat
12 mois
24 mois
24 mois
24 mois
Nombre d’heures de cours
400 h
800 h
800 h
1350h
Jours de cours
Lundi et Mardi
Lundi et Mardi
Mardi
Lundi et Mardi
Date de rentrée
2 sept 2021
2 sept 2021
7 sept 2021
3 sept 2021

* Le CAP en 1 an est accessible uniquement aux apprentis ayant au moins 17 ans au moment de la signature du contrat d’apprentissage et titulaire d’un diplôme de niveau 3 minimum (CAP, BP, Bac général, professionnel ou technologique…)

Quel est le montant de la rémunération de l'apprenti ?

Retrouvez toute l’actualité du contrat d’apprentissage sur le portail de l’alternance développé par le Ministère du Travail.